Économie / Industrie / Agriculture

Nous avons la chance de vivre dans une région et un département dynamiques tant du point de vue économique que démographique. Savoir-faire industriel, attraits touristiques, proximité de Genève, artisans et commerçants actifs, etc. Le potentiel de notre territoire doit être pleinement exploité pour maintenir et accroître ce dynamisme. La place des acteurs économiques de notre département est essentielle pour l’équilibre et le bien-vivre ensemble des femmes et des hommes de notre circonscription.

Le département de la Haute-Savoie doit aussi sa typicité, sa diversité et sa qualité à l’action agricole. Ce secteur d’activité est au cœur des préoccupations et des enjeux de notre territoire. Les professionnels de l’agriculture sont des acteurs majeurs de notre département, et plus précisément de notre circonscription.

marché

POUVOIR D’ACHAT

  • Ramener et maintenir le prix des carburants ainsi que de l’ensemble des énergies à un niveau correct.
  • Le pouvoir d’achat des retraités a été lourdement entamé ces dernières années. Il est urgent de remédier à cette situation. Il est indispensable d’opérer une revalorisation de l’ensemble des retraites.
  • Permettre aux citoyens de transmettre à leurs enfants le travail d’une vie en modifiant la loi sur les droits de succession.

 

ARTISANS ET COMMERÇANTS 

  • Poursuivre l’amélioration des stationnements dans nos villes tout en préservant l’environnement et en développant d’autres modes de transports collectifs.
  • Soutenir le développement du “produire et consommer local”.
  • Appuyer la mise en place de dispositifs permettant d’aider les communes à améliorer l’attractivité de leur centre-ville ou centre-bourg.
  • Valoriser le développement du parc d’exposition Rochexpo, situé au cœur de notre circonscription. Il représente un fort dynamisme et une importante attractivité bénéfique à l’ensemble des commerçants et artisans du territoire.
  • Aider les commerces de proximité en accompagnant les initiatives d’animations telles que l’organisation de salons, de festivals, de journées à thèmes, etc.

« En tant qu’acteur économique de proximité, votre place est essentielle dans le bien-vivre ensemble de notre circonscription. Service et qualité sont vos maîtres-mots ! »

 

INDUSTRIE ET DÉCOLLETAGE 

  • Défendre et protéger le tissu d’entreprises, tous secteurs confondus, à fort potentiel économique de notre Département. 
  • Continuer à inciter le Gouvernement à mettre en place des outils et des plans d’accompagnement pour les entreprises tant dans les moments de crise que dans leurs transformations sur le long terme.
  • Encourager les entreprises se lançant dans des procédures de transitions écologique et/ou énergétique. 
  • Soutenir les entreprises dans leurs projets de diversification des marchés et des compétences. 
  • Continuer à soutenir et à participer à des projets tels que le salon du SIMODEC ou le développement de l’ID CENTER dans la Vallée de l’Arve pour donner toujours plus de visibilité aux activités industrielles de notre territoire et permettre aux entreprises de se développer. 

 “L’industrie et le décolletage sont au cœur de l’économie de notre département. Je suis particulièrement attachée à ce savoir-faire et continuerai à le défendre et à le soutenir activement.”

MES ACTIONS

  • Prix de l’énergie : intervention en Commission Développement Durable et alerte par courrier de Monsieur Roland Lescure Ministre délégué auprès du Ministre de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, chargé de l’Industrie.
  • Des solutions pour les entreprises de décolletage : Interrogation lors des questions orales à l’Assemblée nationale du ministère de l’Industrie au sujet de la filière du décolletage.

 

AGRICULTURE

  • Valoriser et préserver des nombreuses filières agricoles représentées en Haute-Savoie : bovine, ovine, caprine, arboricole, viticole, apicole, pastorale, maraichère, laitière, forestière…
  • Défendre les productions locales.
  • Soutenir la mise en place d’outils et d’installations préventives face aux aléas climatiques (gels tardifs, tempêtes, etc.) de plus en plus fréquents et dévastateurs.
  • Face à l’élargissement annoncé de l’utilisation du nutriscore pour tous les aliments transformés : je me battrais pour que les produits agricoles ne soient pas concernés par ces nouvelles mesures.
  • Attirer à nouveau les jeunes vers les métiers de l’agriculture en développant et en soutenant notamment les projets des établissements de formation du territoire.
  • Renforcer également l’indépendance agricole et favoriser l’installation et l’accompagnement de jeunes agriculteurs.
  • Œuvrer pour la préservation de la biodiversité et la protection des abeilles, essentielles au bon fonctionnement et à l’équilibre de notre agriculture.

“Très sensible et attachée à l’activité du monde agricole, je soutiendrai toutes actions et demandes pour le maintien d’une agriculture diversifiée et de qualité. De plus, mon suppléant Christophe Fournier, Maire de Glières-Val-de-Borne et Président de l’association des maires ruraux à une parfaite connaissance des problématiques touchant le monde rural. Il saura m’épauler pour porter la voix de l’agriculture et de la ruralité à l’Assemblée Nationale.” 

 

TERRITOIRE FRONTALIER

  • Continuer à s’investir pour développer les partenariats afin d’améliorer notre coopération avec la Suisse voisine.
  • Poursuivre les démarches pour permettre jusqu’à deux jours de télétravail hebdomadaires aux travailleurs frontaliers.
  • Poursuivre la mise en place d’outils permettant de faciliter le quotidien de ceux qui traversent la frontière pour aller travailler. 

“Etre un territoire frontalier doit être une force. Nous avons tous à apprendre les uns des autres. Je resterai investie dans les relations transfrontalières.”

 

UNION EUROPÉENNE 

  • Mettre en place des coopérations renforcées avec les pays de l’Union européenne
  • Défendre l’économie et l’industrie européenne, protéger les secteurs stratégiques de l’Union. 
  • Réduire la dépendance énergétique des pays de l’Union européenne en diversifiant les fournisseurs ainsi que le mix énergétique. Les négociations doivent avoir lieu au niveau européen.
  • Poursuivre les efforts fournis par les pays membres pour renforcer la sécurité et les frontières communes de l’Union européenne.
  • Renforcer l’Europe de la défense : développer la coopération entre les pays membres à ce sujet en mutualisant davantage les programmes d’armements ainsi que les moyens militaires. 

“Depuis toujours, je suis une européenne convaincue. Grâce à l’Union européenne, nos pays connaissent désormais une paix durable. De plus, la monnaie unique, l’Euro, est une chance et une force exceptionnelle pour notre pays, nos industries, notre tourisme, nos frontaliers et notre économie. Les récents événements internationaux nous ont prouvé à quel point l’Union européenne est une force.”